édito…

Bonjour,

Dimanche 15 Mai, Charles de Foucault est dit "saint" !

Il est le "frère universel"

Voici un commentaire du passage évangélique : Aimez vos ennemis... Bénissez ceux qui vous maudissent. Faites du bien à ceux qui vous veulent du mal...

Tous ces commandements sont des commandements de charité, mes enfants, et ils ne peuvent vous étonner si vous comprenez bien, une fois pour toutes, que tous les hommes ne font ensemble qu'une seule et même famille dont Dieu est le Père commun, Créateur, Conservateur, Père de tous de la même manière : Il aime tous les hommes incomparablement plus que le père le plus tendre n'aime ses enfants... Et il veut que, parmi ces fils et ces fidèles, tous, sans exception si tendrement aimés, règne cette concorde, cet amour, cette tendresse, au besoin cette indulgence et cette douceur prête à céder, qu'un tendre père veut voir régner entre ses enfants... C'est ainsi qu'il veut qu'on se cède les uns les autres, que l'on s'entraide sans mesure, que chacun cède de son droit, loin de le réclamer jamais ; qu'on cède au frère injuste pour le corriger par la douceur et maintenir la paix dans la famille, priant seulement pour lui afin qu'il se corrige... Enfin, vous le voyez, toutes ces séries de recommandations que je vous ai faites n'ont d'autre but que d'entretenir la paix et l'amour entre tous les frères qui composent la grande famille humaine... Gardez toujours toutes ces prescriptions, et ayez au fond de l'âme, gravé profondément, ce principe d'où toutes découlent : tous les hommes sont vraiment, véritablement frères en Dieu, leur Père commun, et Dieu veut qu'ils se regardent, s'aiment, se traitent en tout, comme les frères les plus tendres.