L'Abondance

Ecritures

Nombres 13, 17
Moïse envoya des hommes explorer le pays de Canaan. Il leur dit : « Montez par le Néguev, montez dans la montagne.
Regardez le pays : comment est-il ? Regardez la population qui l’habite : est-elle forte ou faible, nombreuse ou pas ?...
Comment est ce pays : sa terre est-elle grasse ou maigre ? Y pousse-t-il ou non des arbres ? Rassemblez vos forces et prenez les fruits du pays. » Or c’était le moment des premiers raisins…
Ils allèrent jusqu’à la vallée d’Eshkol où ils coupèrent un sarment et une grappe de raisin. Ils la portaient à deux au moyen d’une perche. Ils avaient aussi cueilli des grenades et des figues.
On appela cet endroit la vallée d’Eshkol (c’est-à-dire : la Grappe) à cause de la grappe que les fils d’Israël avaient coupée là-bas.
Au bout de quarante jours, ces envoyés revinrent, après avoir exploré le pays.

 

Isaïe 25, 6
Le Seigneur de l’univers préparera pour tous les peuples, sur sa montagne, un festin de viandes grasses et de vins capiteux, un festin de viandes succulentes et de vins décantés.

 

Deutéronome 11, 13-15
Assurément, si vous écoutez bien mes commandements, ceux que je vous prescris aujourd’hui, si vous aimez le Seigneur votre Dieu, et le servez de tout votre cœur et de toute votre âme,
je donnerai à votre pays la pluie en son temps, pluie d’automne et pluie de printemps, et tu récolteras ton froment, ton vin nouveau et ton huile fraîche,
je mettrai dans ton champ de l’herbe pour ton bétail. Tu mangeras et tu seras rassasié.

 

Joël 2, 18-27
Et le Seigneur s’est ému en faveur de son pays, il a eu pitié de son peuple.
Le Seigneur a répondu à son peuple, en disant : « Voici que je vous envoie le froment, le vin nouveau et l’huile fraîche. Vous en serez rassasiés, jamais plus je ne ferai de vous l’opprobre des nations.
Celui qui vient du nord, je l’éloignerai de chez vous, je le chasserai vers un pays aride et désolé : son avant-garde vers la mer orientale, son arrière-garde vers la mer occidentale ; sa puanteur s’élève, son infection s’élèvera. » Oui, il a fait de grandes choses !
Ô terre, ne crains plus ! exulte et réjouis-toi ! Car le Seigneur a fait de grandes choses.
Ne craignez plus, bêtes des champs : les pâturages du désert ont reverdi, les arbres ont produit leurs fruits, la vigne et le figuier ont donné leurs richesses.
Fils de Sion, exultez, réjouissez-vous dans le Seigneur votre Dieu ! Car il vous a donné la pluie avec générosité, il a fait tomber pour vous les averses, celles de l’automne et celles du printemps, dès qu’il le fallait.
Les granges seront pleines de blé, les cuves déborderont de vin nouveau et d’huile fraîche.
Je vous rétribuerai pour les années dévorées par la sauterelle, par le criquet, le grillon, la chenille, ma grande armée envoyée contre vous.
Vous mangerez à votre faim, vous serez rassasiés, et vous célébrerez le nom du Seigneur votre Dieu car il a fait pour vous des merveilles. Mon peuple ne connaîtra plus jamais la honte.
Et vous saurez que moi, je suis au milieu d’Israël, que Je suis le Seigneur votre Dieu, il n’y en a pas d’autre. Mon peuple ne connaîtra plus jamais la honte.