top of page

JERUSALEM

LES DANGERS

Les dangersJérusalem
00:00 / 01:38
Les dangers.jpg

Mieux vaut s’appuyer sur le Seigneur que de compter sur les puissants.
Cette phrase du Psaume nous rappelle combien vivre dans la confiance de la foi est plus difficile que vivre dans l’assurance qu’offrent le confort et la puissance.
Le livre de Ézéchiel nous raconte une grande épopée. Le peuple, comparé à un cèdre, est déporté par l’aigle de gauche à Babylone. Mais le seigneur promet à son peuple comparé à une vigne, de le protéger et le faire vivre malgré tout. Il est comme le fleuve qui vivifie et nourri le cep.
Mets le roi perd confiance en Dieu et préfère s’appuyer sur la beauté des pyramides d’Égypte le deuxième aigle qui offre sa puissance contre les babyloniens. Il fait alliance avec le puissant égyptien qui, pour son malheur, lui imposera la soumission. La vigne se desséchera et ne portera plus de fruit comme dans la mosaïque en face, le sarment qui n’est plus relié au cep.
Mieux vaut s’appuyer sur le seigneur que de compter sur les puissants. La fin du récit du livre d’Ézéchiel est magnifique. La puissance de Dieu réside dans son pardon.
Même si le peuple a perdu la foi en sa bonté, le seigneur promet qu’il rejoindra un jour Jérusalem, lieu où tout refleurira.

bottom of page