La coupe de la colère
 

André Feuillet

Le sacerdoce du Christ

Avec insistance, Jésus se représente sa Passion comme une coupe que son Père lui donne à boire… La coupe en question est celle de la colère divine que Yahvé destine à ses ennemis. Jésus la boira donc à la place des pécheurs, et c’est parce qu’il l’aura bue que nous pourrons ensuite boire à la coupe du salut, celle de l’eucharistie : il y a en effet un rapport caché entre les deux coupes de la Cène et de Gethsémani.