Le Gardien de la Vigne

approfondissement

La vigne du Seigneur est son “rêve”, le projet qu’il cultive avec tout son amour, comme un paysan prend soin de son vignoble. La vigne est une plante qui demande beaucoup de soin !
Le “rêve” de Dieu c’est son peuple : il l’a planté et le cultive avec un amour patient et fidèle, pour qu’il devienne un peuple saint, un peuple qui porte beaucoup de fruits de justice.
Le peuple de Dieu est souvent comparé à une Vigne. Abondance ou dévastation, fidélité ou éloignement se profilent dans son histoire. Mais le Seigneur en est le gardien, il veut toujours la restaurer.
 
Pour approfondir avec Alain Marchadour : Le chant de la vigne d’Isaïe
 
« « Pour la philosophie, Dieu est dit immuable, figé, l’éternité est un bloc que rien ne peut modifier… Ce qui est fondamentalement anti-biblique. Le Dieu biblique n’est pas immuable, impassible. On a transféré sur le Dieu biblique des qualificatifs des divinités de la philosophie grecque. Or le Dieu biblique est dans l’histoire, il participe à l’histoire des hommes, à la vie de chacun. Il suit l’histoire de son peuple.
Dans la Bible, Dieu se repent, décide, vient et s’en va. Il est mêlé à notre histoire, change de pédagogie, essaie et échoue, décide et se ravise… » Jacques Ellul, La loi de liberté
 
Pour approfondir avec Ronaldo Munoz : Dieu en intimité avec son peuple