L'Agonie
Le Seigneur rassure nos cœurs. Psaume 9,17

Après son dernier repas avec ses disciples, Jésus rejoint le Jardin de Gethsémani (Lieu du Pressoir). Il ressent solitude et angoisse. Sa sueur devient « comme des gouttes de sang ». Le Juste doit-il accepter d’être condamné et « boire jusqu’à la lie le calice du vertige » ?
Après un combat ténébreux, fort du soutien de son Père, Jésus consent au sacrifice de sa vie : « Non pas ma volonté, mais la tienne ».

AGO.jpg

"Père, s’il est possible, que cette coupe passe loin de moi." Luc 22