Miroir, gentil miroir

 

Sœur Anne-Claire Dangeard

« De la même bouche, sortent bénédiction et malédiction. »
La bouche est l'organe qui permet à l'homme comme à l'animal de se nourrir mais aussi de s'exprimer grâce à l'émission de sons ou de parole. Au quotidien, la bouche est le lieu de bien des expressions : une confidence se transmet de bouche à oreille ; untel fera la fine bouche devant ce qu’il faudrait apprécier ; tel autre sera considéré comme une bouche inutile, de ceux qui vivent aux dépens d’une communauté ; telle nouvelle sera sur toutes les bouches et alimentera toutes les conversations ; par le bouche à bouche, le secouriste sauvera quelqu’un… Elles sont nombreuses les expressions qui tournent autour de la bouche.
Dans sa lettre Jacques, en bon serviteur de Dieu, retient notre attention sur les dangers de la langue. De la bouche peut sortir le meilleur comme le pire. La langue est un feu, et même un tout petit feu peu embraser une très grande forêt ! La langue personne ne peut la dompter !
Dante, lui, disait de la bouche qu’elle était « la face que l’âme choisit pour se manifester au dehors.* » Voilà une affirmation qui fait monter un peu la pression sur ce que nous sommes ! Révélatrice de nos traits de caractère, la bouche trahirait-elle ou dévoilerait-elle qui nous sommes ? Bouche autoritaire, dédaigneuse, ingénue ou sensuelle. Tendre, loyale, moqueuse ou mauvaise…

« Miroir, gentil miroir, dis-moi qui est la plus belle du Royaume. » Dans le conte de Blanche Neige, invariablement, le miroir répondait : « Croyez-moi majesté, vous êtes la plus belle du royaume. » la suite de l’histoire démontra que ce n’était pas vrai.
Mettons-nous face à un miroir, osons jeter un regard sur nous-mêmes… Miroir, gentil miroir, comment est-ce que je peux relire ma journée aujourd’hui ? Quelles émotions je peux y lire : la joie, la peur, la colère ou la tristesse ? Quel visage ai-je offert à ceux que j’ai croisés ? Un visage fermé, coupé de toutes relations ? Un visage ouvert et avenant ? Quelles paroles ai-je prononcé aujourd’hui ? Des paroles de bénédiction ou de malédiction, d’encouragement ou de condamnation ?
Choisissons de bannir les paroles négatives de notre bouche et de n’avoir que des paroles positives. Voici Saint Paul qui vient à notre secours : "Enfin, frères, nourrissez vos pensées de tout ce qui est vrai, noble, juste, pur, digne d'amour ou d'approbation, de tout ce qui mérite respect et louange" ** C’est son mot d’ordre aux Philippiens, c’est notre programme.


* Ozanam, Essai sur la philos. de Dante,1838, p. 129.
** Lettre aux Philippiens, 4, 8